La chronologie des Call of Duty

Déjà presque six mois que le dixième opus de la célèbre licence Call Of Duty est sorti et les avis le concernant sont mitigés, mais revenons d'abord sur un jeu qui a battu des records de ventes à plusieurs reprises.

En 2003 Infinity Ward sort un jeu du nom de Call Of Duty qui ressort avec un très grand succès, ce succès donne le jour à un deuxième jeu développé par Spark Unlimited considéré comme le Call Of Duty version 1.2 qui lui est disponible uniquement sur consoles.

Fort de son succès, Infinity Ward sort un deuxième opus nommé "Call Of Duty 2" disponible uniquement sur PC et Xbox360, Treyarch s'occupe quant à lui de la version pour les consoles tels que la GameCube ou la Playstation2 avec Call Of Duty : Big Red One se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale tout comme les précédents opus.

Le troisième volet de cette série sort en 2006 et se nomme Call Of Duty : en marche vers Paris. Il sort sur console de salon (Playstation3, Xbox360) cet opus traitant de la seconde guerre mondiale encore une fois est le seul opus qui ne sort pas une version PC du jeu. Une version du jeu pour la PSP nommée Call Of Duty : les Chemins de la victoire sort en mars 2007.

Le déclencheur qui rendra la série célèbre se nomme Call Of Duty : Modern Warfare et est considéré comme le premier réel succès sur le plan international de la série il est aussi le premier Call Of Duty à traiter d’un conflit moderne.  Avec 17 millions de jeux écoulés, il est le jeu le plus vendu de la saga. Demander à un joueur de Call of Duty de la première heure quel est le Call Of Duty qu’il a préféré, il vous répondra surement : Modern Warfare.

Un nouveau jeu de la part de Treyarch qui préfère jouer la carte de la sûreté avec un jeu sur la Seconde Guerre mondiale avec une campagne comprenant une partie du côté américain où l'on se bat dans le pacifique et l'autre partie avec l'armée russe sur le front de l'est. Malgré sa qualité il fait partie des « oubliés » de grands studios. Avec seulement 16 millions d'unités vendues ce qui est moins que le jeu de Infinity Ward.

Infinty Ward décide à nouveau de frapper un grand coup avec la suite de son Modern Warfare avec " Modern Warfare 2" un véritable succès au rang mondial, un jeu vendu à plus de 24millions d'exemplaires qui le place au top des ventes pendant un bon moment. Dans cet opus on retrouve les protagonistes du précédent Modern Warfare se battant à nouveau pour leur patrie avant de se faire trahir par celle-ci. Une campagne rythmée, pleine de rebondissements et explosive qui fait de ce jeu à mon goût le meilleur de la saga.

Black Ops premier du nom avec une campagne se déroulant en pleine guerre froide, on suit l'aventure de Mason, un américain au destin un peu spéciale. Treyarch a su conquérir le coeur des joueurs puisque le jeu est écoulé à plus de 29 millions d'exemplaires. On ressent la volonté de Treyarch de se démarquer d'Infinty Ward en résistant à la tentation de faire un jeu se déroulant à notre époque.

Sûrement le Call Of Duty le plus attendu de tous les temps, "Moderne Warfare 3" est la suite directe de "Modern Warfare 2", le jeu si attendu a déçu un bon nombre de par son multijoueur « simplifié » ou par sa campagne trop courte (environ 6-7 heures de jeu). En bref, un très bon jeu qui va progressivement faire comprendre à Infinity Ward que les joueurs veulent du challenge. "Modern Warfare 3" bat tout de même Black Ops en termes de ventes même si la différence est minuscule (environ 400 000 exemplaires vendus de différence).

Treyarch se décide à proposer un jeu se déroulant un peu plus loin dans l'histoire en effet, ils décident de faire un jeu dans le futur, "Black Ops 2" dans lequel on incarne David Mason le fils du héros de l'opus précédent. Ce jeune homme fait parti d'une unité d'élite, dans un monde où la guerre se fait presque intégralement avec des drones, mais que ce passerait-il si l'ennemi parvenait à en prendre le contrôle ? C'est sur cette phrase que repose une grande partie de l'intrigue.

Et enfin le dernier bébé de chez Infinity Ward qui cherche à aller encore plus loin dans le temps que Treyarch en nous présentant un monde où la puissance américaine est remise en question par une coalition regroupant les grands producteurs de pétrole ainsi que les pays d'Amérique du Sud, cette alliance est appelée la Fédération. Nous sommes donc en 2018 et les Etats Unis mettent en place une station de bombardement orbitale nommée ODIN. Malgré un pacte établi entre les USA et la Fédération, ces derniers attaquent la station orbitale et en prennent le contrôle. Ils déclenchent alors un cataclysme sans précédent bombardant une bonne partie du pays le plongeant alors dans la désolation. Dix ans plus tard la Fédération contrôle tout mais, malgré ça, certains citoyens se battent encore pour leur patrie. On incarne donc Logan Walker un soldat se battant contre l'occupation de son pays. Lui et son frère David "Hesh" Walker rencontrent lors d'une de leurs missions en territoire ennemi deux membres de la légendaire escouade Ghosts. Les deux frères rejoignent donc cette escouade et vont se battre de manière plus efficace afin de sauver leur pays. La campagne de ce Call Of Duty : Ghosts, malgré le fait qu'elle soit plutôt courte (7heures de jeu) est effrénée et combine phases d'actions intenses sans repos à missions d'infiltrations ou de discrétions. Le jeu intègre aussi de nouvelles types de carte telle que la mission entièrement sous l'eau, celle dans l'espace ou bien encore celle en open world (sans indication de marche à suivre pour le joueur) dans la jungle. En bref Ghosts nous propose une excellente campagne survoltée et très agréable à jouer.


Réagissez à cet article sur :

http://justgeek.jimdo.com/forum/ catégorie "Jeux vidéo".